lundi 29 février 2016


 Lecture du moment  
             Mini-chroniques sur mes dernières lectures

ATLANTIDE tome 2 RIVAGE NOIR de Kevin Emerson

Couverture de Atlantide, Tome 2 : Rivage Noir

ATTENTION SI VOUS NE VOULEZ PAS AVOIR DE SPOILER SUR LE TOME 1 ARRÊTEZ ICI VOTRE LECTURE

À bord de leur bateau volant, Owen, Lilly et Sangsue doivent trouver le chemin de l’Atlantide, et la protéger de Paul. Au cours de leur périlleux voyage, les trois aventuriers traversent des paysages ravagés. Là, à l’inverse d’Éden-Ouest, où les crimes sont cachés sous la surface, les horreurs sont exposées sous les rayons empoisonnés du soleil.


    Si j’avais beaucoup aimé le tome 1, celui-ci n’a plus rien à voir : il est un cran au-dessus ! Là, dès les premières pages, on entre totalement dans l’action, les événements s’enchaînent à toute vitesse alors que Lily, Owen et Sangsue sont en fuite. Bien sûr, ils rencontrent de tas de difficulté sur leur chemin, ils doivent se cacher, ils se font attaquer par Paul et leur équipe, et ils rencontrent de nouveaux personnages dont ils ignorent s’ils sont amis ou ennemis. Malgré quelques ralentissements, l’intrigue est prenante et l’auteur m’a fait entrer dans ce monde qu’il a créé avec une telle facilité ! J’adore toujours autant ce mélange de dystopie, de fantastique et de mythologie. Cela donne un résultat original qui se démarque des autres romans jeunesses que j’ai lu et une histoire qui réussit souvent à me surprendre parce que je ne sais pas du tout à quoi m’attendre ! Et si l’un des « punchs » de la finale était plutôt évident à deviner, un autre m’a totalement prise au dépourvu. L’auteur a tout simplement réussit un coup de maître…
   Il a aussi réussi un coup de maître avec le personnage de Sangsue, garçon tellement antipathique dans le tome 1 auquel je me suis attachée en quelques chapitres seulement. On découvre rapidement ce qui se cache derrière son attitude de « gros dur » et c’est un personnage que j’ai vraiment apprécié découvrir. Et aussi surprenant que ça paraisse, Owen, Lily et lui forment un trio qui fonctionne et qu’on prend plaisir à suivre. Un trio qu’on a pas envie d’abandonner lorsque la dernière page est tournée… surtout avec une fin aussi frustrante ! Oui, on en sait un peu plus qu’au début du tome sur la fin du monde, sur l’Atlantide et en même temps c’est encore trop peu. Et avec ce qui arrive aux personnages (non je ne vous dirai rien de plus, il faut savoir garder le mystère), je n’avais qu’une envie, hurler JE VEUX LA SUITE !

oie-8http://amarueltribulation.weebly.com/uploads/2/5/4/4/25445014/8760376.jpg?625http://2.bp.blogspot.com/-EbKElB1PJXQ/VieSntwiviI/AAAAAAAAF2A/HtFTayWRDgg/s320/abc2016.jpg



samedi 27 février 2016



CHRONIQUE COUP DE COEUR
Où ces romans qui me font vibrer... 

PERSUASION de Jane Austen


Voyant leur fortune baisser peu à peu, la famille Elliot, dirigée par le baronnet Sir Walter et sa fille aînée, Elizabeth, est obligée de louer leur résidence principale, ne pouvant plus assurer leur train de vie là-bas. La famille décide donc de partir à Bath, où ils trouveront une résidence de leur rang avec un train de vie plus modeste.
Tenue à l’écart du déménagement, Anne, se réfugie chez sa soeur Mary, mariée depuis peu et déjà mère de deux garçons. Là-bas, la jeune femme rencontre Frederick Wentworth, son amour de jeunesse repoussé froidement pas son père. Devenu capitaine dans la marine anglaise, celui-ci l’évite et l’ignore totalement. Acceptant le fait de n’être plus aimée, Anne se demande alors sur quelles filles des Musgroves va se porter le choix du capitaine. Mais elle risque d’être surprise, car
les apparences sont trompeuses.

  Couverture de Persuasion
    Aujourd’hui, ma chronique est un peu différente car elle porte sur un roman qui n’est pas une nouveauté… loin de là même ! Un roman qui a été écrit par une des plus grandes auteures de romance : Jane Austen. Et avant de vous donner mon avis, je dois vous avouer que même si je suis une grande lectrice, je lis très peu de classique. C’est sûrement pour ça, parce que je ne suis pas habituée au style d’écriture et que je préfère lorsqu’il y a peu de description dans un livre, que le début de Persuasion a été pour moi très laborieux. Je n’arrivais pas à entrer dans le récit, je lisais quelques paragraphes puis je le mettais de côté. Si je n’avais pas été aussi déterminée à le lire jusqu’au bout, je crois que j’aurais abandonné rapidement… et ça aurait été dommage ! Parce qu’au final, j’ai adoré ce roman ! C’est pour moi une belle découverte que l’histoire d’Anne et Frederick, deux personnages forts chacun d’une façon très différente, des personnages plutôt discrets mais auxquels je me suis attachée rapidement. Anne, si gentille, très effacée, cache une telle force de caractère en elle qui se révèle surtout lors de situation de crise : c’est toujours vers elle que les autres se tournent en cas de problème. Et Frederick, qui même à la toute fin qui garde une grande part de mystère, mais qui a su me charmer par son intelligence et sa détermination.
    Ils se retrouvent tous les deux après huit ans de séparation et Jane Austen arrive à nous faire ressentir la tension qu’il y a entre eux dès leurs retrouvailles, et ce même si très peu de mot sont échangés. J’ai aussi ressenti la tristesse d’Anne, ses regrets, sa mélancolie, puis peu à peu son espoir que les choses peuvent s’arranger, que peut-être Frederick ait encore des sentiments pour elle. J’ai dévoré chaque petit moment entre Anne et le capitaine Wenworth, j’ai adoré voir leur relation évoluée tout doucement, mais d’une façon qui m’a touchée droit au coeur. Ils se sont faits une petite place dans mes couples chouchous (petit coup de cœur je dois le dire pour la lettre que Frederick écrit à Anne… wow !).
    Persuasion n’est que le deuxième roman de Jane Austen que je lis, mais après un tel coup de cœur, aucun doute que je lirai d’autres œuvres de cette auteure !

http://2.bp.blogspot.com/-EbKElB1PJXQ/VieSntwiviI/AAAAAAAAF2A/HtFTayWRDgg/s320/abc2016.jpghttps://3.bp.blogspot.com/-Esyi-CyySwc/VaVmQWRjxaI/AAAAAAAAD88/XJmvbhjvNMY/s320/Lesfillesdemrsbennet.png


samedi 20 février 2016

Lecture du moment  
               Chroniques sur mes dernières lectures


CHRONIQUE COUP DE COEUR
Où ces romans qui me font vibrer... 

POUVOIRS OBSCURS tome 5 SOUPÇONS et tome 6 RÉVOLTE 

Couverture de Pouvoirs Obscurs, Tome 5 : SoupçonsCouverture de Pouvoirs Obscurs, Tome 6 : Révolte

La tache de naissance en forme de patte de Maya Delaney est le symbole de ce qu'elle est réellement : une skin-walker. Maya sent qu'elle va bientôt être capable de changer de forme. Et elle est convaincue qu'il peut y avoir d'autres personnes de son entourage à avoir de surprenants talents, incluant le bad-boy local Rafe, avec qui elle partage un secret puissant. Or un incendie de forêt va soudainement contraindre Maya et ses amis à fuir leurs foyers. Echoués dans la nature sauvage de l'île de Vancouver, seules leurs capacités extraordinaires pourront les aider à rentrer chez eux. Mais Maya peut-elle vraiment faire confiance à ses amis ? Et peut-elle apprendre à contrôler son dangereux pouvoir, avant qu'il ne prenne le dessus ?


    Avant de vous parler des deux derniers tomes de la série Pouvoirs obscurs, un petit mot sur la série. Les trois premiers tomes sont centrés sur Chloé, une adolescente qui voit des fantômes et qui est envoyé à Lyle House où elle rencontre d’autres adolescents qui comme elles, ont des talents inhabituels. Je dois dire que ces trois premiers tomes ont été un petit coup de cœur pour moi ! Quand j’ai lu le tome 4, je n’avais aucune idée que c’était la suite de la première série puisqu’à ce moment-là, ce n’était précisé nulle part et que les personnages, le contexte, n’était pas du tout les mêmes. J’ai tout de même bien aimé le livre mais il faut dire qu’il n’était pas à la hauteur des premiers livres de la série…

Parlons maintenant des deux derniers tomes ! 

Mon avis sur le tome 5 : C’est avec plaisir que j’ai trouvé Maya et Daniel. Je m’étais attachée à eux dans le 4 et j’avais particulièrement apprécié leur relation assez fusionnelle. Ils sont prêts à tout l’un pour l’autre, prêts à tout pour se protéger et rester ensemble. Et c’est encore plus vrai dans ce tome même si non… ils ne sont pas un couple ! Juste deux meilleurs amis depuis des années même si l’on sent bien que Daniel voudrait plus, Maya, elle, y est complètement aveugle et ça m’a un peu frustrée ! ;) J’ai aussi beaucoup aimé apprendre à connaître d’avantage les autres personnages qui vont vivre cette aventure avec eux, et qui prennent dans ce tome une plus grande place : Sam, Nicole, Hayley, Corey et même Kenji le chien à qui on finit par s’attacher tant il a une personnalité bien définie. Certains de ses personnages sont détestables, d’autres se révèlent bien plus attachants que prévus… mais mon cœur de cœur va à Corey, parce qu’il est le personnage qui met une touche d’humour dans le roman.  
    J’ai vraiment aimé suivre ce groupe hétéroclite dans leur long périple pour fuir les St-Cloud qui sont à leur trousse. Parce que le roman est centré à 100% là-dessus : la fuite des personnages. Il aurait été facile pour l’auteure de tomber dans quelque chose de redondant et d’ennuyant,  mais ce n’est pas le cas du tout ! Au contraire, j’ai trouvé le roman passionnant et surtout très addictif ! Impossible de le poser, je voulais toujours savoir ce qui allait se passer après. Il y a de l’action, les péripéties s’enchaînent et s’ajoute à tout ça une bonne dose de révélations sur ce qui se passait vraiment dans la petite ville qu’habitait Maya et ses amis. Ajouter à tout ça une bonne dose d’émotions pour ces personnages qui découvrent que leur vie n’était que mensonges… et qui ne peuvent plus retrouver leur famille, qui se demandent si leur père, leur mère font partie des « méchants », et vous obtiendrez un roman prenant, un petit coup de cœur pour ma part.

Mon avis sur le tome 6 (attention petit spoilier pour ceux qui n'ont pas lu le tome 5) : Après avoir tourné la dernière page du tome 5, j’ai aussitôt enchaîné avec le suivant. Je ne pouvais pas attendre, je voulais savoir ce qui allait se passer pour Maya et ses amis. Et après avoir eu un tel coup de cœur pour Soupçons, peut-être que j’en attendais trop parce que Révolte m’a un peu déçu. Mais juste un peu, il faut le dire ! Parce que de façon générale, ce roman suit la lignée du précédent : de l’action ininterrompue. Des retournements de situation, des fuites, des bagarres… le roman est palpitant et ne nous laisse aucun répit.  D’où vient ma déception alors ? Et bien de deux choses :
    Premièrement, la vie amoureuse de Maya. Alors que dans la première partie de la série, l’auteur avait très bien intégré la romance à l’intrigue, ici ça n’a pas été le cas. Et sans révéler ce qui se passe, disons que la romance revient à la fin de la série et ça semble un peu sortir de nulle part. J’aurais voulu que le tout soit amené tout en douceur, tout au long du tome 5 et 6 pour que j’arrive à y croire à 100%.
    Deuxièmement, la fin du tome 5 nous laissait présager des retrouvailles avec les personnages de la première partie de la série… alors forcément, j’en attendais beaucoup de cette réunion des deux séries ! Je m’attendais à quelque chose d’explosif, d’exceptionnelle ! Et c’est un peu le cas, mais sur tellement peu de pages que j’ai trouvé cela frustrant ! Tout arrive trop rapidement si bien que la fin des affrontements donne l’impression d’avoir été bâclée. 
    Mais malgré ces deux points négatifs, même si j’en attendais un peu plus de ce tome, la série termine sur une bonne note pour moi. Les personnages sont toujours aussi attachants et ils évoluent beaucoup dans ce tome. L’action est bien présente, l’intrigue intéressante et en plus, on a le droit à des retrouvailles de quelques pages avec Chloé, Derek et Simon que j’adore ! Une série jeunesse que je recommande sans hésitation. 

oie-8http://p8.storage.canalblog.com/86/57/994000/107300276_o.jpghttp://amarueltribulation.weebly.com/uploads/2/5/4/4/25445014/8760376.jpg?625

jeudi 18 février 2016

Lecture du moment  
               Mini-chroniques sur mes dernières lectures


LE SANG DES LUMIÈRES de Marine Sheridan

Couverture de Le sang des Lumières

Ness est une « Lumière », il n’en reste plus beaucoup sur terre car elles sont convoitées et pourchassées par la plupart des clans de vampires. Ils convoitent leur sang qui pour eux est synonyme du Graal.

Zorgus, un très puissant vampire va tout faire pour parvenir à attraper une des dernières encore en vie.

Scrin, ne laissera personne approcher Ness, car si lui aussi la convoite, ce n’est pas que pour son sang, il se sent irrésistiblement attiré par la belle humaine. Mais, même si leur attirance est réciproque, Ness sait qu’il représente un danger pour elle.

Elle devra pourtant accepter son aide pour échapper au sort que lui réserve Zorgus.



Le sang des lumières est un roman difficile à chroniquer parce qu’il y a autant d’éléments qui m’ont plu dans le livre que de choses qui m’ont déplu.  Nous y suivons les aventures de Ness, une jeune fille de 26 ans qui a souvent la maturité d’une adolescente de 17 ans, et de Scrin, un très vieux vampire (je me souviens plus si on dit son âge à un moment) qui recherche d’abord Ness pour utiliser son sang et qui devient après quelques pages amoureux transi. Il répète si souvent qu’il l’aime qu'après un moment, je levais les yeux au ciel à chaque fois ! Oui, Scrin est si amoureux qu’il en devient mièvre et énervant ! C'est l'un des gros points noirs du roman, mais j’ai aimé l’autre côté de sa personnalité : le côté « vampire » protecteur, intelligent, qui devient parfois une bête lorsqu’il est furieux ou qu’il doit protéger ceux qu’ils aiment. Quant à Ness, elle ne m’a fait ni chaud ni froid, mis à part qu’elle m’a semblé souvent très immature. Ensemble, ils forment un couple assez intéressant, avec quelques moments forts au cours du roman, des moments qui ont réussi à me toucher. J'aurais aimé par contre que l’auteure aille encore plus loin avec ces deux personnages. Il y avait là matière à faire quelque chose de très intense et j’ai été un peu déçue.  
Au niveau de l’intrigue, j’ai bien aimé le concept de Lumière et l’univers créé par l’auteur. Et même s’il n’y a rien de nouveau ou de complètement innovateur dans le roman, je n'ai pas ressenti non plus l'impression agaçante de lire un autre livre sur les vampires (oui, souvent j'en ai un peu marre des vampires même si je ne peux m'empêcher de lire des romans les ayant comme personnage !). Contrairement à la plupart des lecteurs, je ne trouve pas que la romance prend trop de place par rapport à l’action. Il y a suffisamment de batailles, de retournements de situations, de fuites dans le roman pour éveiller et garder mon intérêt. Les meilleurs moments du livre se déroulent pendant des passages d’action, c’est là que l’auteur a su me captiver, c’est aussi là que son style et son écriture sont le plus fluide.
En résumé, Le sang des lumières est un roman qui n’a pas su totalement me convaincre. J’ai trouvé l'ensemble du livre un peu maladroit, mais j'ai tout de même passé un moment assez agréable en compagnie de Ness et Scrin.

Merci à Livraddict et Erato Editions pour ce partenariat !

http://amarueltribulation.weebly.com/uploads/2/5/4/4/25445014/8760376.jpg?625

lundi 15 février 2016

Lecture du moment  
               Mini-chroniques sur mes dernières lectures

LE JOYAU tome 1 d'Amy Ewing

Couverture de Le Joyau, Tome 1


Vous êtes plus précieuse que vous ne le pensez.

Le Joyau, haut lieu et cœur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté.
Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance...
Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet-le lot 197, son nom officiel- va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l'étincelante façade du Joyau. S'exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie.
C'est pourtant dans ce sinistre quotidien qu'elle tombe amoureuse d'un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d'affronter les plus grands des dangers...


J’ai adoré le monde créé par l’auteur ! On dit que c’est une dystopie, mais j’avais l’impression d’être dans un monde totalement nouveau, entre dystopie et fantasy. On découvre le Joyau en même temps que Violette, on découvre avec les guerres entre les maisons, la servitude des Mères Porteuses, l’hypocrisie et même les meurtres. L’ambiance est prenante et ce, même si au final, il n’y a pas d’action dans le roman… pas de celle que nous avons l’habitude de rencontrer dans les dystopies, les pages semblent se tourner d’elle-même et j’avais de la difficulté à arrêter ma lecture.  
Le monde est dépeint de façon réaliste et visuelle si bien que je n’avais aucune difficulté à m’imaginer le Joyau, mais aussi le Marais et l’institut où les Mères Porteuses sont enfermés avant d’être vendue. L’auteur arrive vraiment à nous plonger dans son univers et à nous faire ressentir les émotions de Violette. J’ai été frustrée, angoissée, mais surtout révoltée par tout ce qui passe dans le roman, par la façon dont la royauté traite tous les autres en-dessous d’eux.  
Au niveau des personnages, je me suis rapidement attachée à Violet qui ne se soumet par facilement à son sort, qui est une battante dans l’âme et qui se soucie des autres, même d’une fille à qui elle n’a parlé que quelques minutes. Même si on les voit très peu, j’ai beaucoup aimé sa famille et j’espère qu’on les reverra dans la suite. Pour les autres personnages, ils ont tous réussi à me convaincre, même les plus exécrables d’entre eux, j’ai aimé les haïr.  Petit coup de cœur pour Raven et Garnet (que j’ai aimé même si je ne sais pas très bien pourquoi !) qui sont mes deux personnages préférés parmi les personnages secondaires.  
Le seul point qui ne m’a pas convaincu, et c’est un point qui a quand même beaucoup d’importance dans le roman, c’est l’histoire d’amour entre Ash et Violet. Pourtant, j’ai bien aimé Ash, mais je n’arrivais pas à croire à leur romance. C’est une des seules émotions que l’auteur n’a pas réussi à me faire passer : l’amour que Violet ressent pour Ash au début. Les choses s’améliorent un peu par la suite, et j’ai fini par m’attacher au couple qu’ils forment, mais seulement à la toute fin du roman.
En bref, Le joyau est un petit coup de Coeur qui aurait pu en être un gros si la romance avait été moins maladroite, mais je ressors de ma lecture avec une opinion assez positive et une envie folle de lire le tome 2 !

oie-8http://p8.storage.canalblog.com/86/57/994000/107300276_o.jpghttp://amarueltribulation.weebly.com/uploads/2/5/4/4/25445014/8760376.jpg?625




dimanche 14 février 2016

Lecture du moment  
               Mini-chroniques sur mes dernières lectures




THE HOLLOW tome 2 HAUNTED de Jessica Verday

Couverture de The Hollow, Tome 2 : Haunted

ATTENTION SPOLIER SUR LE TOME 1 !!!

"Quand Kristen nous a quittés, j'étais perdue. Puis, Caspian est apparu. Il m'a permis de surmonter la perte de mon amie. Il m'a également aidée à comprendre pourquoi elle m'avait caché tant de choses. Malheureusement, lui aussi a un secret. Un secret qu'il aurait dû m'avouer dès le début.
Je ne pourrais pas rester éloignée de lui éternellement.
Est-ce qu'il m'attend ?
Et surtout, existe-t-il vraiment ?"

Après des mois passé à tenter d'oublier ce qui n'a pu être que le fruit de son imagination, Abbey est prête à rentrer à Sleepy Hollow. Elle pense avoir laissé pour de bon ses fantômes derrière elle mais, malgré tout, le souvenir de Caspian ne cesse de la hanter...

PERSONNE NE PEUT CHANGER CE QUI EST ÉCRIT, ENCORE MOINS LORSQU'IL S'AGIT D'UNE LÉGENDE.



    J’ai lu le premier tome de cette série l’an dernier et ça été pour moi une déception. Le roman manquait d’action et de suspens: on ne faisait que suivre la vie ennuyante d’Abby pendant des pages et des pages. Malgré cela, la fin avait suffisamment rattrapé le tout pour que j’aie envie de lire la suite… en espérant qu’elle soit meilleure.
    Mais je dois dire que pendant les premières pages, ce n’était pas gagné ! Encore une fois, il ne se passait rien. Rien d’autre qu’Abby qui essaie de reprendre sa vie après les évènements de la fin du tome 1 et qui se demande si elle est folle ou non. Pour être honnête, si je n’avais pas lu ce roman pour un défi, je l’aurais sûrement abandonné à ce moment-là. Et ça aurait été une erreur car dès les retrouvailles d’Abby et de Casper, l’histoire prendre une nouvelle tournure et j’ai beaucoup aimé ! Le couple qu’ils forment tous les deux est fort et touchant, attachant aussi parce qu’on a envie qu’ils réussissent à surmonter les épreuves (assez énormes vu que lui est un fantôme) pour être enfin ensemble.  L’auteur arrive bien à nous faire ressentir le lien indéniable qu’il y a entre eux. J’ai aimé et savouré chaque petit moment romantique entre Abby et Casper.
    Au niveau de l’action, ce livre n’en déborde pas non plus. Il ne faut pas s’attendre à une suite ininterrompue de problèmes et de retournements de situation, mais il y a suffisamment de suspens et surtout de révélations pour nous tenir en haleine jusqu’à la fin. J’ai adoré en apprendre sur les ombres et sur le lien particulier qui unit Casper et Abby. J’ai aimé en apprendre plus enfin sur la mort de Kristen, ce que j’attendais depuis le début du premier tome!
    En bref, Haunted une lecture assez prenante,  avec une romance passionnante et une ambiance pesante et mystérieuse qui donne envie de poursuivre la lecture jusqu’à la fin. Il faut seulement s’armer de courage et de patience pour passer les premiers chapitres, mais ça en vaut la peine!

http://amarueltribulation.weebly.com/uploads/2/5/4/4/25445014/8760376.jpg?625
oie-8http://p8.storage.canalblog.com/86/57/994000/107300276_o.jpg

lundi 1 février 2016

Lecture du moment  
               Mini-chroniques sur mes dernières lectures

LA PÂTISSERIE BLISS tome 1 de Kathryn Littlewood

Couverture de La patisserie Bliss, Tome 1

La pâtisserie de la famille Bliss cache un secret très ancien : un livre de recettes magiques. Le jour ou Rose et ses frères et soeurs se retrouvent seuls à tenir la boutique, ils se lancent dans quelques recettes un peu... spéciales. Mais les Muffins d'amour et les Cookies de la vérité vont transformer la petite ville de Calamity Falls en véritable maison de fous...


Un petit roman assez sympathique, bien que destiné à un public plus jeune que ce que j’ai l’habitude de lire. Mais avoir l’impression de retomber en enfance de temps en temps, ça fait du bien. Et c’est ce que La pâtisserie Bliss m’a apporté : une petite parcelle d’enfance et surtout, de magie. Je me suis attachée à cette famille hors du commun qui cuisine comme personne d’autre. Rose est la petite fille effacée d’une famille de quatre enfants, celle que personne de remarque parce qu’elle n’est ni belle comme son grand frère Olivier, ni drôle comme son petit frère Origan et encore moins adorable comme sa petite sœur. Alors lorsque ses parents quittent la ville pendant quelques jours et lui confient la direction de la pâtisserie, Rose y voit l’occasion de faire ses preuves ! Si elle ne peut être rien d’autre, au moins elle sera une grande pâtissière magicienne. Mais bien sûr, les choses ne se passent pas comme prévu… surtout qu’une cousine que Rose n’a jamais vue débarque tout un coup dans la vie de la famille et vient tout chambouler.
Même si j’ai bien aimé le roman, il a été difficile pour moi de m’identifier à Rose et si j’y pris plaisir à suivre les aventures de la famille Bliss, je n’ai pas embarqué à 100% dans ma lecture. Pour une fois dans une lecture de ce type, les personnages ne me semblaient pas plus matures que leur âge… l’auteur a bien respecté la psychologie d’une enfant de 12 ans, mais  c’est ce qui m’a empêché d’accrocher totalement dans l’histoire : l’immaturité des personnages. Ça et le fait que l’intrigue est très prévisible. Mais il ne faut pas oublier que le livre est destiné à un public jeune et je crois que c’est un roman vraiment intéressant pour les enfants de 10-12 ans.  Pour ma part, j’ai passé un moment agréable et sans prise de tête avec des personnages charmants, mais sans plus.
http://amarueltribulation.weebly.com/uploads/2/5/4/4/25445014/8760376.jpg?625
oie-8